Décryptage : le manager de transition vu par le JDE (Journal de l’Eco)

Manager transition Hugo Excoffier
Le 14 octobre dernier, le JDE (Journal de l’Eco) publiait un article consacré au management de transition. Hugo Excoffier, manager de transition et manager de projet externalisé, revient sur cette publication de fond avec son éclairage d’expert.
Décryptage


« Que vous soyez chef d’entreprise ou cadre dirigeant, vous pensez inévitablement à votre manière de manager vos équipiers… La stratégie de management que vous poursuivez jour après jour est-elle la bonne ? Ces interrogations sont celles de la majeure partie des chefs d’entreprise... » Telles sont les premières lignes de l’article du JDE (Journal de l’Eco) au sujet du manager de transition. Une réaction Hugo Excoffier ?

Et pour cause ! Depuis 2009 et le lancement de mon activité de manager de transition et de direction de projet en indépendant, je possède une intime conviction. Celle de l’avènement d’un nouveau modèle de management au sein des entreprises et ce, sur des postes de direction générale, financière, achats, projets stratégiques… Objectif : opérer des virages stratégiques là où hier, le manager de transition se cantonnait à la gestion de l’urgence et au remplacement intérimaire sans forte valeur ajoutée. En incarnant une véritable alternative au consulting et au salariat, ce modèle émergent insuffle une énergie nouvelle au cœur des organisations !

L’article du JDE (Journal de l’Eco) enchaîne ensuite : «…une méthode de management est en train de faire son chemin dans toutes les entreprises, des plus grandes aux entreprises de tailles intermédiaires. On appelle cette méthode le « management de transition ». » Un commentaire ?

Le management de transition n’est pas seulement une méthode de management ! Il s’agit avant tout d’une approche stratégique et d’un outil prompt à dynamiser l’entreprise s’il est exploité de manière judicieuse.

Pouvez-vous rebondir sur la question suivante posée dans cet article : « En quoi consiste précisément le management de transition et comment l’appliquer dans le cadre de la gestion courante d’une entreprise ? »

Parler de gestion courante me semble parfaitement inadapté. Cela tire le management de transition vers le bas. Véritable accélérateur de croissance, un manager de transition digne de ce nom doit au contraire aider l’entreprise à négocier un virage, à passer un cap.

Plus loin dans l’article : « On parle donc de management de transition (ou « interim management ») dès lors qu’un dirigeant confie de façon provisoire les rênes de l’entreprise … à un ou plusieurs collaborateurs externes. »

Là encore, je ne partage pas ce point de vue. Un manager de transition ne se substitue pas aux dirigeants. En tant que directeur de projet transversal, il partage sa vision globale et accompagne les décideurs en challengeant leurs orientations stratégiques. Je vous renvoie à ce titre à l’infographie publiée par Delville Management au sujet des fonctions phares en France. L’étude révèle une prédominance des profils de directeur administratif et financier et de directeur de projet. Au Royaume-Uni, territoire historique du management de transition où le marché arrive à maturation, le top 3 comporte les fonctions de directeur de projet, directeur administratif et financier et DRH. Un avant-goût de ce qui attend le marché français demain ?

Dernier point soulevé par l’article du JDE (Journal de l’Eco) : « … il est important de conférer à une stratégie de management de transition un objectif concret, réel et de grande envergure, cela pour justifier de ce recours à un cabinet spécialisé, recours qui peut être, parfois, très onéreux. »

Deux choses : il est bon de rappeler en effet la dimension pragmatique dans laquelle s’inscrit le manager de transition. Atteindre des objectifs concrets et de grande envergure, tel doit être son leitmotiv au quotidien ! Si le management de transition incarne un levier de développement efficace, il n’en reste pas moins coûteux lorsqu’on fait le choix du cabinet de placement. Et c’est bien la raison pour laquelle mon offre s’avère pertinente et compétitive ! J’allie en effet la légèreté d’un indépendant à l’efficacité d’un stratège muni d’une double casquette de manager de transition et de chef de projet externalisé. À méditer !

Sources : - Le JDE (Journal de l’Eco) - Delville Management

Logo Hugo

Bio express

+33 (0) 6 11 67 09 53
hugo@hugoexcoffier.com
www.hugoexcoffier.com

FacebookLinkedinViadeo

SARL Hugo Excoffier Partnering
Tous droits réservés 2009 / 2016
Une création signée Envision

 

 


Warning: file(http://www.escmba.com/201808/20180813.txt): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /home/www/hugoexcoffier/wp-content/themes/betheme/footer.php on line 176
PARTAGER L'ARTICLE
Cet article vous plaît ? Merci de le partager ou de mettre un pouce bleu.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUuY29tL2VtYmVkL0t1WFFLNUdaRGQ4P3JlbD0wJmF1dG9wbGF5PTEiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+