Le manager de transition – Reflets Magazine (ESSEC)

Hugo Excoffier Essec
Aujourd’hui, les entreprises doivent faire face à des enjeux économiques, sociaux et stratégiques qui modifient considérablement leurs attentes et besoins au niveau du management. Hugo Excoffier, fondateur de son propre cabinet spécialisé en manager de transition, revient sur les avantages et les perspectives offerts par cette alternative de plus en plus appréciée par les entreprises françaises.
Article Reflets magazine

Vous vous êtes lancé dans le management de transition il y a 7 ans. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Depuis 7 ans maintenant, j’exerce la fonction de manager de transition. J’interviens auprès de mes clients pour répondre rapidement à un besoin de ressource en transition afin de prendre en charge une fonction interne comme celle de Directeur Général, Directeur Général Adjoint, Directeur Financier, Directeur des achats ou Directeur de projet transverse. Mes clients sollicitent mes services sur une période déterminée, une mission, dont la durée peut varier de quelques mois à 2 ans. Ils peuvent avoir recours à un manager ou dirigeant intermédiaire dans différents cas de figure : l’ouverture d'un nouveau business, le départ d'un dirigeant ou d'un manager ou le défaut de ressources internes pour un nouveau besoin émergent.

Aujourd’hui, les entreprises ont plus facilement recours à un manager de transition. Quelle est la valeur ajoutée de cette option RH ?

Le management de transition connaît, en effet, un fort développement. Un manager de transition est mobilisé sur une mission claire cadrée par des objectifs précis. Étant de passage dans l’entreprise, il n'y a pas de déperdition d'énergie et de coûts induits par des considérations de gestion de carrière. Dans un environnement économique et social rigide et contraignant, le management de transition offre une certaine flexibilité et agilité tout en apportant une véritable souplesse dans le timing et les modalités d'intervention : la mission peut évoluer sans aucun formalisme alors qu’elle peut également être interrompue ou redimensionnée du jour au lendemain.

Sur ce segment, quel est votre positionnement ? Comment vous différenciez-vous ?

J'ai choisi ce métier à 38 ans en pariant sur une profonde évolution à venir du salariat : ce n’est, en effet, pas un choix de fin de carrière, mais plutôt mon modèle de contribution à nos belles entreprises françaises. Compte tenu notamment des évolutions rapides de l'environnement économique, il faut pouvoir répondre avec rapidité et crédibilité aux besoins managériaux et techniques des actionnaires et dirigeants. Ces derniers profitent également de ces missions pour se recentrer sur leur activité, améliorer la performance opérationnelle et financière de manière structurelle. Parallèlement, le management de transition n'est pas uniquement du remplacement, c’est contribuer à l’entreprise avec son envie, son dynamisme, son expérience et un regard neuf sur les situations de transformation. Le challenge pour un manager de transition est de parvenir à être opérationnel en moins de 48 heures, de tisser des liens avec les équipes et d’ouvrir une voie de performance.

Finalement, comment voyez-vous l'évolution de la fonction de manager de transition ?

Je suis convaincu que le métier des dirigeants et des managers va évoluer vers une relation de travail basée sur la mission sans engagement. Les entreprises auront alors la possibilité de recourir à des cabinets spécialisés alors que des plateformes verront sûrement le jour pour répondre à cette demande croissante. Personnellement, j’ai entrepris cette démarche, il y a 7 ans, afin de me positionner en amont sur ce segment d’activité pour proposer directement mes services aux entreprises sans intermédiaire.

Interview de Hugo Excoffier, accordé à la revue Reflets magazine (ESSEC)

Logo Hugo

Bio express

+33 (0) 6 11 67 09 53
hugo@hugoexcoffier.com
www.hugoexcoffier.com

FacebookLinkedinViadeo

SARL Hugo Excoffier Partnering
Tous droits réservés 2009 / 2016
Une création signée Envision

 

 

PARTAGER L'ARTICLE
Cet article vous plaît ? Merci de le partager ou de mettre un pouce bleu.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUuY29tL2VtYmVkL0t1WFFLNUdaRGQ4P3JlbD0wJmF1dG9wbGF5PTEiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+